03-04-2021- English & Francais

English

I’ve been living in the middle of nowhere for a few months now, well not completely alone, I have my 2 beautiful dogs with me of course, you know what I mean. The solitude gives me time to think about my life, what I was to what I’ve become. All the work I’ve done on myself over the past few years and yet, I am still so flawed. Although I am not one to regret my past, there is nothing I can do to change it, so what is the point right? I’ve been an asshole to a lot of people around me then. If any of you are reading this today I want to apologize to you.

I am a work in progress, I accept my flaws as much as I appreciate my qualities. I have a big heart, unfortunately I’ve learned to be careful with it, a lot of people have taken advantage of it before and instead of learning to recognize the time and place to be open-hearted, I simply decided to close it off. As I sit here, alone with my thoughts, I realize that this is not the way to live, I make peace with the fact that I have a big heart, that some people will want to take advantage of it, and it’s ok. What is not ok is that I do not help more people by fear of being hurt. Instead, I’ve decided to open my heart to anyone what wants to see what it contains. I will not live with the constant fear of being hurt anymore. How can I expect to bring good to this planet if I cannot even accept that hurt is part of the experience? Not only do I decide to open up, I decide to share it with anyone that wants to listen. It is hard to put yourself out there, especially when it comes to your inner self. Like me or not, I don’t care, I will put myself out there hoping that it will help others to do the same. 

Francais

Je vis au milieu de nulle part depuis quelques mois déja, enfin pas complètement seul, j’ai mes 2 beaux chiens avec moi bien sûr, vous voyez ce que je veux dire. La solitude me donne le temps de penser à ma vie, à ce que j’étais, à ce que je suis devenu. Tout le travail que j’ai fait sur moi-même au cours des dernières années et pourtant, je suis toujours aussi imparfait. Bien que je ne sois pas du genre à regretter mon passé, je ne peux rien faire pour le changer, alors à quoi ça sert? Au fil des ans, j’ai été un trou de cul (connard) avec plusieurs des gens autour de moi. Si l’un d’entre vous lit ceci aujourd’hui, je tiens à m’excuser.

Je suis un travail en cours, j’accepte mes défauts autant que j’apprécie mes qualités. J’ai un grand cœur, malheureusement j’ai appris à y faire attention, beaucoup de gens en ont profité avant et au lieu d’apprendre à reconnaître l’heure et le lieu pour être ouvert, j’ai simplement décidé de le fermer . Alors que je suis assis ici, seul avec mes pensées, je me rends compte que ce n’est pas la façon de vivre, je fais la paix avec le fait que j’ai un grand cœur, que certaines personnes voudront en profiter, et ça va. Ce qui ne va pas, c’est que je n’aide pas plus de gens par peur d’être blessé. Au lieu, j’ai décidé d’ouvrir mon cœur à quiconque veut voir ce qu’il contient. Je ne vivrai plus avec la peur constante d’être blessé. Comment puis-je espérer apporter du bien à cette planète si je ne peux même pas accepter que la souffrance fasse partie de l’expérience? Non seulement je décide de m’ouvrir, mais je décide de le partager avec tous ceux qui veulent écouter. Il est difficile de se montrer là-bas, surtout quand il s’agit de votre moi intérieur. Comme moi ou pas, je m’en fiche, je vais me mettre là-bas en espérant que cela aidera les autres à faire de même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *